Le creux de ma main

Album jeunesse écrit par Laëtitia Bourget et illustré par Alice Gravier

En quelques pages et quelques phrases, cet album rend un hommage magnifique à l’imagination et aux enfants, qui sont vraiment des champions en la matière. Les auteurs n’avaient peut-être pas pensé leur livre dans cette optique mais c’est ce que Federico a ressenti en le lisant.

On y rencontre une petite fille qui, d’un petit rien, crée un univers, son univers. Et s’il est si beau et poétique cet univers c’est qu’elle pose un regard tendre sur chaque chose qui l’entoure, la recueille dans le creux de sa main et la fait vivre à sa manière. C’est pour cela que Federico a vu dans ce livre une déclaration d’amour à la beauté du quotidien, magnifiée par l’imagination.

Construit autour de la ritournelle « dans le creux de ma main j’ai recueilli… » cet album nous conduit jusqu’à une belle rencontre entre la petite fille et un nouvel arrivant dans son monde. Les illustrations ont fait frémir les moustaches de notre ami lapin : appétissantes, rafraîchissantes, émouvantes, euphorisantes… Quel coup de crayon que celui d’Alice Gravier. D’une petite chose recueillie en page gauche, elle fait jaillir un feu d’artifice de couleurs et de détails sur la page droite. Pour notre plus grand plaisir.

Dans le creux de ma main, Laëtitia Bourget et Alice Gravier, Sarbacane, 2010, 14 € 90.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *